Bienvenue sur le site du CLLAJ de Paris

Changement d ‘adresse :

6 Bis rue Robert et Sonia Delaunay 75011 Paris

(Métro Alexandre Dumas)

 

Nous vous accueillerons du lundi 23/07/2018 au jeudi 09/08/2018

sans rendez vous:

 

 Le Lundi, Mercredi et jeudi de 9h30 a 12h30 et de 14h a 17h30.

Le Mardi après midi au CIDJ (101, quai Branly 75015 Paris) de 13h a 17h.

 

Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes de Paris

 

Le CLLAJ de Paris Accueille, Informe et Oriente tous les jeunes parisiens âgés de 18 a 29 ans révolus inscrits dans une démarche de recherche de logement.

 

Il bâtit avec eux un projet adapté à leur situation financière, sociale et professionnelle.

 

Pour plus de renseignements merci de nous contacter par mail a cllaj.paris@wanadoo.fr

 

Une documentation en libre-service sur le logement est mise à disposition.

 

Nous tenons une permanence ouverte à tous, sans rendez vous

chaque mardi après midi de 13h à 17h au :

CIDJ

Centre d’information et de documentation jeunesse

 101 Quai Branly, 75740 Paris Cedex 15.

tél :01 44 49 12 00

 

Manifeste pour faire du logement des jeunes une priorité en Ile de France

L’URCLLAJ et l’URHAJ sont mobilisées pour faire de l’insertion par le logement des jeunes une priorité en Ile-de-France. À l’occasion de la Semaine du Logement des Jeunes organisée par l’UNCLLAJ, nos deux réseaux ont souhaité s’exprimer conjointement pour témoigner de leur inquiétude quant aux situations des jeunes qu’ils accompagnent et faire part de leurs propositions pour y remédier.

Le niveau moyen de leurs ressources, la fréquence des ruptures familiales, la très grande mobilité demandée dans les parcours de formation ou d’emploi, les nombreuses ruptures de parcours professionnels ou de dispositifs d’insertion, la pénurie de petits logements accessibles en zone tendue, leur propension importante à ne pas faire valoir leurs droits… font des jeunes en parcours d’autonomisation une population fragile et trop souvent mal prise en compte.

Aussi nous nous proposons d’initier, de fédérer et d’accompagner toutes les initiatives nécessaires

  • Pour une approche globale des situations des jeunes :

Ne surtout pas fonctionner en silo suivant les problématiques rencontrées et ainsi pouvoir mieux gérer des parcours qui sont loin d’être linéaires.

  • Pour un pilotage partenarial aux différentes échelles territoriales pertinentes :

Profiter des nombreuses instances et lieux de décision pour inclure systématiquement cette question dans les politiques du logement et de l’insertion. Créer des lieux de partage et de co-élaboration entre les différents acteurs et les jeunes eux-mêmes.

  • Pour une meilleure information des jeunes et des professionnels sur l’ensemble des territoires :

Les questions de logement sont d’une complexité administrative rare, aussi une bonne formation des professionnels que les jeunes rencontrent et une identification aisée des lieux ressources de proximité sont indispensables.

  • Pour un accompagnement adapté aux besoins et aux phases de transition :

Dans l’esprit d’une bienveillance de type familiale, il faut pouvoir accompagner les parcours en temps réel au plus près des besoins permettant ainsi de d’atténuer les effets des ruptures et voire, de les anticiper.

  • Pour mettre la révolution digitale au centre de nos attentions et de nos dispositifs :

Bien que « digital native », les jeunes font partie des victimes de l’exclusion numérique. Il s’agit de profiter des atouts considérables offerts par la transition numérique, mais aussi d’en éviter les effets pervers.

  • Pour un fort développement d’une offre de logements adaptée aux mobilités des jeunes :

Parc privé, parc social, logements temporaires, colocation et même accession à la propriété ; il faut pouvoir renforcer simultanément l’ensemble des types d’offres.

  • Pour inventer de nouvelles modalités de sécurisation des parcours résidentiels :

Parce qu’avant 25 ans l’accès aux minima sociaux est l’exception, parce que les taux d’effort demandés sont insensés, parce qu’à défaut d’un soutien familial il faut pouvoir mobiliser des ressources souvent inaccessibles.

 

Nous invitons l’ensemble des acteurs bénévoles et professionnels à nous rejoindre en signant ce manifeste, pour multiplier les initiatives et renforcer, au cœur des politiques publiques franciliennes, la place de l’insertion par le logement des jeunes et de leur émancipation.

 

Nous adressons ce manifeste au Préfet de la région Île-de-France et à la Présidente du Conseil régional Île-de-France au titre de leur présidence conjointe du Comité Régional de l’Habitat et de l’Hébergement.

https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9fet-de-la-r%C3%A9gion-d-ile-de-france-manifeste-pour-faire-du-logement-des-jeunes-une-priorit%C3%A9-en-ile-de-france?